L'envolée

Des âmes oubliées, pas tout à fait

 

Il y a un temps pour tout,

un temps pour oublier

et un temps pour se souvenir.

Il y a un temps pour communiquer avec ses démons

et un temps pour rencontrer les Messagères de la lumière

À présent, il est temps d’ouvrir une porte !

 

C’est l’envolée de toutes les âmes qui errent dans leur huis clos, dans ce cachot délaissé de toute ses fonctions depuis si longtemps, mais où les murmures des jadis emprisonnés se font toujours entendre.

Au diable les fantômes et leurs gémissements. Au diable leurs chaînes ! Il est temps de s’envoler.

 

Vivre en liberté est une richesse et tout un art.

 

 

 

Vergessene Seelen, nicht ganz

 

Es gibt für alles eine Zeit,

eine Zeit zu vergessen

und eine Zeit sich zu erinnern.

Es gibt eine Zeit, mit seinen Dämonen zu kommunizieren

und eine Zeit, den Botinnen des Lichts zu begegnen.

Jetzt ist es Zeit, eine Tür zu öffnen.

 

Hier fliegen all die Seelen davon, welche umherirren in ihrem stillen Kämmerlein, in diesem ehemaligen Verlies, das schon so lange leer steht, wo aber das Raunen der einst Gefangenen immer noch zu hören ist.

Zum Teufel mit den Phantomen und ihrem Geächze. Zum Teufel mit ihren Ketten ! Es ist Zeit davonzufliegen.

 

In Freiheit zu leben ist ein Reichtum und ganz und gar eine Kunst.

 

 

 

 

Installation réalisée pour L'Art et la Matière en Drôme des Collines, 2017,

Maison Quarrée, Moras en Valloire et l'église de Notre Dame de Châtenay, Lens Lestang

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Alexe Sawatzki 2013